Handy Cure- Quatre sources d’énergies

Le Handy Cure en tant que Low-Level-Laser combine quatre sources d’énergies, où chacune est reconnue pour ses propriétés thérapeutiques positives. La fusion d’un laser a pulsion, d’un rayonnement infrarouge, d’un rayonnement de lumière rouge ainsi qu’un d’un champ magnétique statique en un appareil forme un effet de synergie dans l’application thérapeutique et est primordial pour une guérison rapide.

Les pulsions du rayonnement infrarouge pénètrent jusqu’à 7cm dans les tissus et a un important effet stimulateur sur la micro-circulation du sang ainsi que sur la régénération de cellules. Le laser transporte le l’énergie sous forme de photon. Les photons en tant que particules lumineuses transfèrent l’énergie des cellules vers les tissus; énergie qui est ensuite transformée en énergie biochimique. Cette énergie biochimique initie de multiples réactions physiologiques et rétablit le fonctionnement normal des cellules. Ce processus aboutit au soulagement et à l’extinction des symptômes tels que les douleurs, les oedèmes, les éruptions cutanées…etc.

Effets biologiques du Low-Level-Lasertherapie (LLT)

  • bio-stimulation et photo-stimulation
  • production des opiacés endogènes
  • amélioration de la néovascularisation
  • amélioration de la formation des neuraxones d’accompagnement
  • hausse des capacités du système nerveux sensorielle
  • hausse du potentiel du système nerveux
  • prévention de la dégénérescence post-traumatique du système nerveux
  • stimulation du processus de régénération des tissus
  • stimulation du système immunitaire
  • stimulation du métabolisme
  • amélioration de la phagocytose
  • amélioration de la synthèse des collagènes et des fibroblastes
  • amélioration de la synthèse de l’ADN et du ARN dans les cellules escheriachia coli
  • amélioration de la ventilation des cellules et accélération de la production cellulaire
  • augmentation de l’activité de la déshydrogénase de l’acide succinique dans les tissus au niveau des plaies
  • accélération du processus de guérison des fractures
  • accélération de la sédimentation globulaire chez les patients souffrants de polyarthrite rhumatoïde
  • augmentation de l’activité des cellules épithéliales
  • amélioration du drainage du liquide lymphatique