Handy Cure s’ Un dispositif médical à un prix abordable

COMMANDEZ

Inflammations

Le corps humain dans son ensemble est en parfaite santé dans un équilibre harmonieux, un équilibre du Yin et du Yang et des cinq éléments (MTC= Médecine Traditionnelle Chinoise). La maladie est donc un manque d’harmonie entre ces éléments.
Le “corps malade” est par résonance pas en harmonie avec son environnement, avec les saisons, et avec son environnement social.

Les principales causes de la maladie sont les suivantes:

  • disposition génétique et cellulaire
  • le mode de vie, l’alimentation, les relations, la carrière, l’environnement social
  • La pollution, les éléments pathogènes, les accidents

Puisque notre corps est à tout moment en interaction avec son environnement, il doit nécessairement être en mesure de contrer les différents stimuli qui agissent sur lui. Le stimulus doit être perçue comme tel et être traité afin de contrer un déséquilibre imminent. Plus l’élément perturbateur est grand et nuisible, plus long et minutieux sera le processus de guérison. Pour lutter contre les attaques récurrentes de corps nuisibles, le corps humain possède un système de défense complexe, hypersensible et intelligent, similaire à un système informatique sophistiqué.
L´interaction se produit dans un système immunologique neuroendocrine. Ici, agissent entre eux le système nerveux central et périphérique, les organes de contrôle et de production des hormones ainsi que les organes de formation du système immunitaire inné et acquis. En bref, les caractéristiques individuelles et les aptitudes mentales qui distinguent les humains des autres êtres vivants.

Les éléments perturbateurs (stimuli) peuvent avoir differentes origines et provenances

  • mécanique ( chocs, impacts, …et
  • thermique (brûlures, gelures, …etc.)
  • chimique (corrosion)
  • biologique (pénétration de parasites tels que : bactéries, virus, champignons, vers, …etc.)
  • mental (accident, stress, …etc.)
  • électromagnétique (rayonnement de la Terre, ondes radio, …etc.)
  • radioactive ( accidents nucléaires, …etc.)
  • médicale (injections, chirurgie, soins dentaires, …etc)

Les stimuli peuvent attaquer un corps en une fois ou de manière permanente et chronique. Ils sont ainsi appelés stress.
Notre corps est programmé pour la survie et il a appris à parer le stress grâce à une réaction de stress. Une inflammation se fait alors visible sur le corps. Certains auteurs on appelés ce phénomène: “le feu dans le corps”.
Dans les situations aiguës, ils servent à briser le tissu endommagé, à le recycler et à le régénérer. L’invasion d’agents pathogènes peu ainsi être contrée et “brûlée”. Ce système a été formé et développé. L’inflammation est visible ou perceptible par une rougeur locale, un gonflement, chaleur, douleur et limitation fonctionnelle. Systématiquement des symptômes de fièvre, malaise général, une perte d’appétit peuvent apparaitre.
Si les stimuli attaquent le corps à plusieurs endroits et cela pendant une longue période, il risque d’en résulter une infection persistente et chronique. Qui peu persister jusqu’à la destruction des tissus atteints ou même du corps entier.
L’infection peu même après la destruction des stimuli continuer à ce se developer et à se répandre (cirulus vitiosus = cercle vicieux de la maladie)
Les stimuli persistant ne sont généralement pas d’origine pathogène.
Notre corps a appris à se parer contre les attaques d’agents pathogènes. Et après chaque attaque le système immunitaire se régénère avec succès. Par exemple, nous nous rétablissons d’une infection grippale au bout de quelques jours et notre système immunitaire a su retrouver la balance et se régénérer. Ce qui n’est pas le cas en cas d’exposition permanente aux produits chimiques, au champ électromagnétique et au stress psychique. Dans ces cas, les mécanismes de défense de notre corps ne fonctionnent pas; ce qui résulte à une infection chromique et persistante impliquant le dépouillement de nos réserves en vitamines, minéraux, oligo-éléments, …etc.
Une particularité des infections chroniques est le manque d’alerte au corps (inflammation silencieuse). Ceci pourrait être la raison pour laquelle elles restent inaperçues et peuvent donc se répandre en toute tranquillité.
Cependant, des tests de laboratoires appropriés peuvent démonter même au stade initial de l’infection un déséquilibre du système.

Une infection à l’état avancé détruit irréversiblement les tissus et organes qui peuvent être détectés par des techniques d’imageries telles que l’échographie, la radiographie, le scanner, IRM, …etc.

Il est important de détecter les infections à un stade peu avancé. Ce qui n’est toujours pas facile. Cependant, il est urgent de détruire les infections et de réparer les dommages qu’à subit notre corps.